Eglise de Saint Sever de Saintonge 17800

Présentation

Saint-Sever de Saintonge, dénommée Grand-Pré, Saint-Symphorien, puis Saint-Sever est une commune située dans le centre-est du département de la Charente-Maritime, au cœur de l’arc atlantique, géographiquement Grand Ouest et Grand sud-ouest, en Région Nouvelle Aquitaine. Elle se trouve en rive gauche du fleuve Charente et en rive droite du delta de la Seugne. Elle fait partie du canton de Thénac et est l’une des 36 communes de la Communauté d’Agglomération de Saintes.

C’est une commune rurale dont les terres sont inondables en bordure de Charente. Le long de la Seugne les parcelles sont viticoles ou céréalières, marquées par de petites collines en bordure de la commune de Montils. L’habitat est plutôt dispersé en hameaux, souvent le long des deux voies de chemin de fer (Bordeaux/Nantes et Saintes/Angoulême) qui traversent le territoire.

Les habitants sont appelés les Saint-Séverins et les Saint-Séverines.

SAINT-SEVER DE SAINTONGE en chiffres

Saint-Sever de Saintonge compte 629 habitants au 1er janvier 2020.

La surface communale est de 813 hectares, à 98,8 % de terres agricoles et 0,5% de forêts et milieux semi-naturels.

Certains espaces naturels sont reconnus et classés pour 16 % en ZNIEFF (intérêt écologique, floristique, et faunistique) de classe 1 et 23% de classe 2, pour 67% en ZICO (conservation des oiseaux). La commune se trouve en espace européen NATURA 2000 depuis juillet 2004.

3 arbres remarquables sont présents : Tamaris, Tilleul, Marronnier d’Inde.

L’altitude se trouve entre 2 et 51 m.

La commune contient 6 km de cours d’eau.

CHEMIN CHAUSSÉE (Route des Romains)

L’ancienne voie romaine de Saintes (Mediolanum Santonum) à Périgueux /Vésone (Vesunna) arrive de Brives-sur-Charente en direction de Courcoury. De la céramique gallo-romaine a été prélevée à l’occasion de fouilles.

Des traces d’occupation du Paléolithique moyen, plusieurs enclos datés de l’âge du Bronze et de l’âge du Fer, ont été identifiés, attestant de l’occupation des berges de la Charente entre Saintes et Cognac au cours de la période protohistorique.

Aujourd’hui la Flow-vélo qui relie Thiviers à l’île d’Aix, soit 290 km praticables à vélo entre le Périgord et l’atlantique traverse la commune.

LA GARE DE BEILLANT

Les trains TER de Nouvelle Aquitaine traversent cette gare, située sur un triangle ferroviaire.

Gare de beillant à Saint-Sever de Saintonge
Gare de Beilllant

LES PRINCIPAUX CARACTÈRES DU PAYSAGE BÂTI 

L’originalité de SAINT-SEVER DE SAINTONGE réside essentiellement à ce niveau. En effet, la commune n’a pas de bourg aggloméré à proprement parler. L’habitat et les activités sont « éclatés » en une multitude de lieux-dits plus ou moins importants, certains en prise directe sur les chemins départementaux, d’autres sur des petites voies les reliant à ces chemins départementaux.

L’implantation de la gare SNCF a entraîné un certain développement de l’urbanisation au lieu-dit « BEILLANT », tandis que les constructions récentes ont trouvé place un peu partout le long des CD ou en extension des parties bâties anciennes.

Prairies, champs cultivés et vignes occupent encore les vastes espaces entre ces secteurs agglomérés, le tout constituant un paysage à l’image rurale très fortement marquée.

Le paysage bâti traditionnel est issu de la combinaison de plusieurs facteurs :

  • Les volumes et les matériaux des constructions qui créent la cohérence : volumes plutôt parallélépipédiques, toitures en général à 2 pentes, parfois 4 pentes pour des grands volumes architecturalement composés, couvertures en tuiles rouges à rose vieillies, murs en pierres calcaires claires appareillées…
  • Les détails qui font la diversité : débords de toiture en bas de pente, auvents, appentis, disposition des ouvertures
  • L’implantation des constructions offrant plutôt des pignons sur rue, tantôt des façades, selon l’orientation…
  • L’accompagnement des constructions par des éléments bâtis (murs, porches…) et par le végétal qui prend une importance particulière dans un tel tissu…

Au total, un espace à découvrir, diversifié, très aéré, mais parfois très dense, riche en évènements au détour des chemins…

Des notions que les constructeurs actuels ont parfois tendance à laisser de côté…

Haut de page
Copier le lien